Laurent Gédéon, « Quel devenir pour la rivalité sino-vietnamienne: le cas des Spratleys et des Paracels ».

Photo pleine pageIntervention de Laurent Gédéon dans le cadre de la journée d’étude organisée le 18 mars 2016 par l’IrAsia à Aix-en-Provence sur le thème « L’Asie et la mer… Entre enjeux et conflits ». Cette journée réunira différents spécialistes civils et militaires des questions géostratégiques et géomaritimes en Asie. L. Gédéon interviendra spécifiquement sur le sujet suivant : « Quel devenir pour la rivalité sino-vietnamienne: le cas des Spratleys et des Paracels ».

Programme de la journée

Atelier de réflexion : les enjeux de la crise sino-vietnamienne

Atelier de réflexion sur la crise sino-vietnamienne (samedi 24 mai 2014) © 2014 IAO

Atelier de réflexion sur la crise sino-vietnamienne
(samedi 24 mai 2014) © 2014 IAO

La mise en place par la République populaire de Chine d’une plateforme de forage appelée « Haiyang Shiyou-981 » dans les eaux revendiquées par le Vietnam comme faisant partie de sa zone économique exclusive (ZEE) a provoqué depuis le 2 mai une série d’incidents maritimes. Ces heurts se sont accompagnés d’importantes manifestations au Vietnam dont certaines ont dégénéré en violences contre des usines et des ouvriers chinois.

C’est dans ce cadre que l’Institut d’Asie Orientale (IAO – Ecole normale supérieure de Lyon) et l’Association culturelle des Vietnamiens du Rhône (ACVR) ont organisé conjointement un atelier afin de débattre de ces questions, d’approfondir la compréhension du contexte et d’identifier les enjeux politiques, géopolitiques et sociaux de ces événements.

L’atelier a débuté par une présentation générale de l’atelier par Ngoc Anh, la présidente de l’ACVR. Plusieurs intervenants se sont ensuite succédés, développant chacun un aspect de la question. Laurent Gédéon, chercheur à l’IAO, a posé le cadre géopolitique de la crise, rappelant les éléments ayant conduit à la montée de la conflictualité ainsi que les enjeux économiques et géostratégiques et s’attachant de manière particulière à expliquer les ressorts de la dynamique géopolitique de la Chine. André Menras, auteur du film « Hoang Sa, la meurtrissure » (2011) a présenté les éléments historiques qui fondent les revendications vietnamiennes sur l’archipel des Paracels et rappelé que les pêcheurs vietnamiens avaient payé un lourd tribut en dix ans (près d’une vingtaine de morts et disparus dans divers incidents impliquant la marine chinoise et des bateaux de pêche vietnamiens). Dominique Foulon (Carnets du Viêt Nam), a ensuite pris la parole pour mettre en évidence le lien entre les violences ayant accompagné certaines des manifestations antichinoises au Vietnam et la montée des tensions sociales dans ce pays pendant la dernière décennie. François Guillemot lui a succédé en présentant un tableau détaillé des réactions induites par ces événements au sein des différents courants de la dissidence vietnamienne à l’étranger. C’est Christophe Tran (Vice-président de l’ACVR) qui a clos la série d’interventions par un témoignage personnel sur le ressenti des Vietnamiens de l’étranger (Viet kieu) au sujet de ces tensions impliquant leur pays d’origine.

Cet atelier qui s’est déroulé en présence d’une journaliste de la BBC spécialement dépêchée de Londres à cette occasion, a rencontré un franc succès auprès du public présent. Les questions posées ont été nombreuses et ont témoigné de l’intérêt mêlé d’inquiétude que ces événements suscitent en France.

Laurent Gédéon : "L'installation de la plateforme chinoise pose de fait une question de géostratégie à l'ensemble des acteurs de cet espace maritime contesté" © 2014 IAO

Laurent Gédéon : « L’installation de la plateforme chinoise pose de fait une question de géostratégie à l’ensemble des acteurs de cet espace maritime contesté » © 2014 IAO

Laurent Gédéon : Mer de Chine méridionale : les racines géopolitiques de la crise

André Menras (Hồ Cương Quyết) : "La défense du Viêt-Nam doit passer par la saisine du tribunal international de la mer pour faire respecter sa souveraineté" © 2014 IAO

André Menras (Hồ Cương Quyết) : « La défense du Viêt-Nam doit passer par la saisine du tribunal international de la mer pour faire respecter sa souveraineté » © 2014 IAO

André Menras : L’affaire de la plateforme de forage chinoise : une nouvelle avancée dans la stratégie d’expansion en “tâche d’huile” et en “coups de bélier” pour annexer la mer du Sud-Est asiatique.

Dominique Foulon : "L'explosion de violence ne peut être déconnectée de la question sociale vietnamienne" © IAO 2014

Dominique Foulon : « L’explosion de violence ne peut être déconnectée de la question sociale vietnamienne » © IAO 2014

Dominique Foulon : [à venir]

François Guillemot : "La démocratisation est la question centrale soulevée par la dissidence" © IAO 2014

François Guillemot : « La démocratisation est la question centrale soulevée par la dissidence » © IAO 2014

François Guillemot : « L’urgence démocratique ». Le regard de la dissidence sur la crise sino-vietnamienne

Christophe Tran : "Les Vietnamiens de l'étranger ont été choqués par la politique de fait accompli chinoise" © IAO 2014

Christophe Tran : « Les Vietnamiens de l’étranger ont été choqués par la politique chinoise de fait accompli » © IAO 2014

André Menras : "N'oublions pas que 20 pêcheurs vietnamiens ont été les victimes directes de la tension maritime autour des Paracels ces dix dernières années" © IAO 2014

André Menras : « N’oublions pas que 20 pêcheurs vietnamiens ont été les victimes directes de la tension maritime autour des Paracels ces dix dernières années » © IAO 2014

Une discussion générale a fait suite aux interventions © IAO 2014

Une discussion générale a fait suite aux interventions © IAO 2014

CR de Laurent Gédéon, 28/05/2014.

Autres comptes rendus en ligne (en langue vietnamienne) :

Parution d’un numéro spécial du magazine Diplomatie consacré à la géopolitique de l’Asie du Sud-Est


Le dernier numéro des Grands dossiers du magazine Diplomatie (juin-juillet 2012) vient de paraître. Il est entièrement consacré à la géopolitique de l’Asie du Sud-Est. Cette région, forte de près de 600 millions d’habitants, focalise de plus en plus l’attention des Chinois et des Américains mais aussi des Russes ainsi que des Indiens et se trouve de ce fait au cœur de puissantes dynamiques géopolitiques. Ce numéro spécial de Diplomatie revient sur ces processus et analyse la situation, pays par pays.
Contributions de l’IAO à ce numéro :
Laurent Gédéon, “Vietnam, vers un nouveau positionnement stratégique ?”, pp. 67-70
Alban Sciascia, “Indonésie, le « gros lot » de l’Asie du Sud-Est”, pp. 45-48