Séminaire de l’IAO : Marion Cousin

seminaireiao_2017_02_16
« Sur la création d’une nouvelle langue mathématique japonaise pour l’enseignement de la géométrie élémentaire durant l’ère Meiji (1868-1912) »

Marion Cousin, membre de l’IAO, post-doctorante (bourse de la D. Kim foundation).

Jeudi 16 février 2017, Salle de réunion de l’IAO (R66), de 14h à 15h30

Résumé : Durant l’ère Meiji, les mathématiques occidentales sont introduites dans les programmes scolaires, dans le cadre de la politique de modernisation menée par l’État japonais, alors que les connaissances du wasan 和算 (mathématiques traditionnelles japonaises) étaient les seules enseignées jusqu’à la fin de l’époque d’Edo (1600-1868). Cette présentation s’intéressera à l’impact de cette situation sur la langue mathématique employée dans les manuels de géométrie élémentaire. Seront soulignés en particulier les problèmes rencontrés par les enseignants et par les auteurs de manuels afin d’intégrer le discours argumentatif des mathématiques dans la culture scientifique japonaise.

Nouvel an lunaire 2017

nouvelan2017Comme chaque année, l’ENS de Lyon et l’Institut d’Asie Orientale (IAO) fêteront le nouvel an lunaire 農曆新年, placé cette année sous le signe du Coq.

Au programme :

Lundi 6 février 2017, 17h – 21h

17h : Conférence-débat « L’empereur mis à nu par ses monnaies, même » par François Thierry, spécialiste de l’histoire politique et sociale de la Chine antique et conservateur général, chargé des monnaies orientales au Département des Monnaies et Médailles de la Bibliothèque Nationale de France, auteur de La ruine du Qin, éd. Vuibert, 2013 et Romain Graziani, professeur à l’ENS de Lyon.

18h15-21h : projection du film L’empereur et l’Assassin, de Chen Kaige (1998), en VO.

Entrée ouverte à tous dans la limite des places disponibles.

Contact : beatrice.jaluzot@ens-lyon.fr

Séminaire de l’IAO : Thierry Guthmann

seminaireiao_2017_02_02« Le Nationalisme politique au Japon : le gouvernement d’Abe Shinzô et la Nippon kaigi« 

Jeudi 2 février 2017, Salle de réunion de l’IAO (R66), de 14h à 15h30

Thierry Guthmann, professeur à l’université de Mie (Japon) et chercheur associé à l’IAO

Résumé : En 2016, au Japon, pas moins de six ouvrages ont été consacrés à la Nippon kaigi et aux liens étroits que cette organisation nationaliste entretient avec le gouvernement dirigé par Abe Shinzô. Quelles sont les origines de cette organisation ? Quelles sont les forces qui la structurent et l’animent ? En quoi consiste son idéologie ? Quelle est l’intensité des liens unissant la Nippon kaigi avec le Parti libéral démocrate ? Quels sont ses modes d’action ? Les réponses apportées à toutes ces questions permettront de dresser un état des lieux exhaustif du nationalisme politique dans le Japon d’aujourd’hui.

Voeux de l’IAO pour 2017

CarteVoeu.pngBéatrice Jaluzot, Directrice de l’Institut d’Asie Orientale et toute l’équipe, vous présentent leurs meilleurs voeux pour 2017. Que cette année soit sous le signe de l’Asie et voie nos liens se tisser au delà des barrières de toutes sortes, qu’elle continue d’oeuvrer aux compréhensions interculturelles.

Je trouve ici l’occasion de vous donner quelques nouvelles de notre Institut. Depuis la rentrée de septembre dernier, j’ai pris la suite de Jean-Pascal Bassino à la direction de l’Institut, accompagnée de Romain Graziani, directeur-adjoint.

Nos tutelles principales, l’ENS de Lyon et le CNRS, ainsi que nos tutelles secondaires, Sciences-po Lyon et Lyon 2, nous accompagnent et nous soutiennent dans notre vocation tournée vers la compréhension des sociétés en Asie Orientale. Notre équipe a été renforcée en 2016 par deux chercheurs du CNRS : François Robinne, DR, anthropologie, Asie du sud-est, Birmanie et Arnaud Nanta, CR, histoire, Japon-Corée.

Pour 2016 l’ensemble du laboratoire comptabilise une trentaine de publications, ouvrages, articles, coordination de numéros de revue, l’IAO pilote 3 sites internet dédiés à des projets de recherche. Les humanités numériques sont un aspect essentiel de nos recherches, elles complètent l’outil traditionnel qu’est notre bibliothèque. Le laboratoire soutient deux formations universitaires, l’une de premier cycle DEMEOC et de 3e cycle, le master ASIOC (ENS de Lyon-Sciences po Lyon)

Les grands chantiers du laboratoire, initiés sous la direction précédente, continuent, qu’il s’agisse de « Régir l’espace : la Chine impériale » (J. Bourgon, dir.) , le projet « Saigon River – la ville et le fleuve 2017 » (F. Guillemot, L. Gédéon, E. Senna), de l’ANR « War made Shanghai : Toward a spatial history of 19th-20th century Shanghai » (Christian Henriot, dir., Christine Cornet, Shi Lu et Estelle Senna) ou « Art et quotidienneté en France et au Japon » (E. Domenach).

Plusieurs projets dans le cadre de partenariats internationaux sont en cours d’aboutissement, sur la pensée politique chinoise chez les Classiques (R. Graziani), sur la relation de longue période entre stock de capital naturel et niveau de vie au Japon (J. P. Bassino). De nouveaux sont à venir, sur la réforme juridique en France et au Japon (B. Jaluzot dir.), sur les études birmanes (F. Robinne), sur les savoirs coloniaux en Asie orientale (A. Nanta)…

Ce bref aperçu n’est pas exhaustif, mais vous y entrevoyez l’esprit de l’IAO.

Festival Kinotayo – 11e festival du cinéma japonais contemporain

festivalkinotayoLes Cinémas Lumière sont heureux d’accueillir la 11ème édition du Festival Kinotayo.

Ce festival sur le cinéma japonais contemporain, vous permet de découvrir 7 films inédits ou en avant-première à Lyon, du 14 au 18 Janvier, dans les salles CNP Terreaux, CNP Bellecour et La Fourmi.

La programmation propose notamment le film d’animation Your Name de Makoto Shinkai, ou encore Harmonium de Koji Fukuda, lauréat du Prix du Jury – Un certain Regard 2016.

Pour plus d’informations : http://cinema-cnp-bellecour.com/festival-kinotayo11e-festival-du-cinema-japonais-contemporain/