Soutenance de thèse : Lee Ju-ling

Le 5 mai 2014 à 14h, Lee Ju-ling soutiendra sa thèse de doctorat intitulée : La nudité dans l’image : pouvoir et représentations du corps à Taïwan (1895-1987). Cette thèse a été préparée sous la direction du professeur Christian Henriot dans le cadre de l’Institut d’Asie Orientale. La soutenance aura lieu à l’Institut Française de l’Éducation (IFÉ) situé dans le site de l’ENS de Lyon (site R. Descartes).

Résumé :  Cette étude au croisement de l’histoire et des études visuelles porte sur le corps et l’iconographie du nu à Taïwan à deux périodes : la colonisation japonaise (1895-1945) et la période du GMD jusqu’à la levée de la Loi martiale (1945-1987). Elle examine le lien entre la représentation du corps, l’iconographie du nu et l’intervention du pouvoir (re)formé dans la transformation de la société taïwanaise dans les deux périodes. L’influence mutuelle entre ces trois éléments transforme les pratiques corporelles des habitants de l’île, leur perception vis-à-vis de leur propre corps, ainsi que leur regard sur l’iconographie du nu. De la manipulation du colonisateur japonais sur la production et la publication d’images de nu à la domination autoritaire du GMD sur la culture, influencé en même temps par la culture et les valeurs occidentales depuis le début du XXème siècle, le corps des habitants de Taïwan représenté dans l’iconographie est continuellement (re)habillé et (re)dénudé. Ce travail entend analyser à la fois l’intervention du pouvoir dans la représentation du corps nu dans l’iconographie et les facteurs qui changent constamment le regard sur cette iconographie dans le contexte historique, culturel, ethnique, économique et politique de Taïwan au cours du XXème siècle.