Avis de soutenance: ZHU Xiaoming

Le vendredi 29 juin 2012 à 14 heures, en Salle de réunion n° 2 à l’IFE, Zhu Xiaoming soutiendra sa thèse de doctorat en histoire, « The police of the French Concession in Shanghai (1910-1937) ».

Cette thèse a été préparée en cotutelle sous la direction des Professeurs XU Jilin (ECNU) et Christian Henriot (Lyon 2) dans le cadre de l’Institut d’Asie Orientale.

Le jury sera composé de Christine Cornet (Université Lyon 2), JIANG Jin (ECNU), Xiaohong Xiao-Planes (Inalco), XU Juilin (ECNU), Christian Henriot (Université Lyon 2).

Le « Prix Spécial Université de Lyon » décerné à Stéphane Corcuff

Notre collègue Stéphane Corcuff a reçu mardi 19 juin 2012 le « Prix Spécial Université de Lyon »  distribué pour la première fois en 2012. Abondé par la Région Rhône-Alpes, et doté de trois mille euros, il récompense un enseignant-chercheur dont les travaux ont contribué à la réputation de l’Université.

Le président du jury, M. Robert Garrone, ancien professeur à l’Université Claude-Bernard Lyon 1, et le rapporteur du dossier, Mme Christelle Goutaudier, maître de conférences en chimie et responsable des programmes doctoraux au PRES, ont indiqué que le dossier s’était rapidement distingué parmi les douze dossiers étudiés par l’Association des Amis de l’Université de Lyon (AAUL). Ont particulièrement retenu leur attention ses conférences régulières dans des universités réputées aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, la publication de deux ouvrages en chinois et le fait de se présenter aussi souvent que possible à l’international sous le label « Université de Lyon, IEP/IAO ».

Par ailleurs, le Président de l’ENS, Jacques Samarut, présent à la remise du prix,  a exprimé à notre collègue son plaisir de voir, par son intermédiaire, l’IAO récompensé, précisant à cette occasion que l’IAO était pour l’ENS « une unité très importante, un laboratoire phare« . C’est une bonne nouvelle que la distinction, par ce choix, des sciences sociales et de l’étude des pays d’Asie de l’Est. Par ailleurs, l’Association des amis de l’université de Lyon distribue chaque année une trentaine de prix à des étudiants, jeunes équipes et post-doctorants. Le « Prix spécial Université de Lyon » est cependant le seul qui s’adresse aux enseignants-chercheurs, et qui soit distribué non pas au nom d’une école, mais de l’Université de Lyon dans son ensemble.

L’Institut d’Asie Orientale se réjouit de cette distinction et adresse naturellement ses plus vives félicitations (et ses encouragement à poursuivre dans cette voie)  à Stéphane Corcuff. Keep the good work Stéphane !
Selon les informations communiquées par notre collègue, quatre prix distribués par l’AAUL peuvent concerner nos étudiants à l’avenir : le Prix « Gouverneur militaire de Lyon » (qui distingue un mémoire de master 2 sur les questions de défense nationale, l’impact économique et l’effort de défense, les rapports entre armées et sociétés), le prix « MAIF / Développement durable » (qui distingue un master 2),  le « Prix de l’Association Athénée » (qui récompense un étudiants de l’université de Lyon ayant obtenu dans des conditions financières difficiles une licence l’année précédente et inscrit master 1 l’année de candidature), le prix « Post-doctorant étranger » (qui récompense un jeune docteur étranger en post-doctorat dans un laboratoire lyonnais dans les thèmes : santé globale, société, sciences de l’ingénieur et développement durable).

Conférences de spécialité à l’Université Lyon 3 concernant le droit d’auteur japonais, le 15 décembre 2011


Makoto NAGATSUKA (chercheur invitée à l’IAO, professeur adjoint à l’Université Dokkyo au Japon) a animé une conférence de spécialité à
l’école doctorale de droit de l’Université Jean-Moulin Lyon 3. Elle s’est tenue le 15 décembre 2011 sous le titre de « L’affaire ‘Être et avoir’ (Cass. 1er civ. 12 mai 2011), du point de vue du droit d’auteur japonais ».

Cette conférence traitait, dans une perspective de droit comparé, de la limitation du droit d’auteur à l’occasion d’une inclusion « fortuite » d’images . Edouard TREPPOZ (Université Lyon 3), Anne-Emmanuelle KAHN (Université Lyon 2), Béatrice JALUZOT (Sciences-po Lyon, IAO) et plusieurs étudiants sont intervenus dans le débat. Quelque quarante étudiants étaient présents.

Voices from South Vietnam at Cornell University

This symposium brought together former leaders of the Republic of Vietnam (RVN, or South Vietnam) with scholars of the Vietnam War, providing researchers with an opportunity to collect data directly from RVN military and civilian leaders.

To date, the majority of Western scholarship on Vietnam has been concerned primarily with American or North Vietnamese experiences, while studies on South Vietnam have largely been limited to the First Republic (1954-1963). There is still no full-length study of the RVN after the fall of Ngo Dinh Diem in 1963, a gap that critically limits our understanding of the Vietnam War.

This event broke new ground by focusing on several key developments that occurred after 1963, including the introduction and withdrawal of American combat troops, the rise of the South Vietnamese military in domestic politics, the development of an electoral system, agrarian reform, and transformations in international diplomacy.

South Vietnamese actors were at the center of these developments, rewriting the country’s constitution, introducing elected government, establishing legislative and judicial protocols, directing military campaigns, leading popular protest movements, participating in international diplomacy, and resisting or cooperating with the United States. Documenting the experiences of the last leaders of South Vietnam is essential to understanding the Vietnam War.

This project represents one of the first efforts to link the academic community with former South Vietnamese officials, whose experiences have largely been overlooked in Vietnam War scholarship.

The conference was attended by around forty participants. Over the two days, four panels were discussed fruitful and brought many unknown details on the political, social, cultural, economic and military life of the Second Republic of Vietnam (1967-1975).

US and Canadian scholars were present: Lien Hang Nguyen (University of Kentucky), Frederick Logevall (Cornell University, Director of the Mario Einaudi Center for International Studies), Stephen J. Morris (Johns Hopkins University), Nu-Anh Tran (University of California-Berkeley), Thomas Pepinsky (Cornell University), Geoffrey C. Stewart (University of Western Ontario), Tuong Vu (Princeton University), Van Nguyen-Marshall (Trent University, Ontario), Jay Veith (Author of Black April, The Fall of South Vietnam), and the team of young researchers from Cornell University (Alex Thai Vo, Ang Claudine, John Phan, Bui Hong, Edmund J.V. Oh, Sean Fear…). French scholar François Guillemot represented the Lyon Institute of East Asian Studies (IAO).

The Kahin Center – SEAP (Cornell University)

Dr. Keith Taylor (Cornell University) and François Guillemot (IAO)

South Vietnam Symposium