Parution d’ouvrage: Visualising China

Visualising China. Moving and still images in historical narratives est le second volume issu du cycle d’ateliers et de conférences organisés par Yeh Wen-hsin et Christian Henriot depuis 2006 sur la question de la place et de l’usage des images par l’historien. Dans ce volume, les différents contributeurs se sont associés pour lancer une large réflexion qui vise à comprendre les ressorts de l’histoire globale de la visualité dans la Chine moderne.

Comment  la Chine projette-t-elle son image dans le monde? Pourquoi et comment le monde s’est-il forgé certaines impressions de la Chine et du mode de vie de ses habitants? Ce sont des questions qui préoccupent les citoyens chinois dans le 21e siècle mondialisé lorsqu’ils voyagent à l’étranger, portés par la puissance économique nouvellement acquise de leur pays.

Les essais dans ce volume sont regroupés autour de plusieurs corpus centraux, notamment la photographie, les affiches et les films, couvrant une période longue des années 1840 aux années 1960, et  accordent une attention particulière aux pratiques chinoises modernes  de visualisation de ce qu’est la Chine.

Visualizing China. Life/Still images in historical narratives

Parution d’ouvrage: History in images

History in images. Pictures and public space in modern China est le premier résultat du cycle d’ateliers et de conférences organisés par Yeh Wen-hsin et Christian Henriot depuis 2006 sur la question de la place et de l’usage des images par l’historien.  Le domaine exploré dans ce volume est l’histoire moderne de la Chine et l’angle choisi  est celui des images dans l’espace public. La caméra et l’imprimerie se sont combinées pour produire une révolution dans la communication dans l’espace public urbain chinois.

Malgré la quantité et la disponibilité des données visuelles de l’histoire, peu d’historiens de la Chine ont investi ce corpus de sources dans un effort concentré pour les traiter comme une ressource importante de leur recherche. Comme dans le cas des documents textuels, la fabrication d’images historiques à une époque donnée a souvent peu à voir avec les projets des futurs historiens. Les photos, comme nous le savons, ne reflètent pas seulement différentes formes de l’expérience historique. Elles incarnent des formes de communication. Elles circulent comme des artefacts en eux-mêmes. Et elles survivent comme des objets encodés. Elles ne sont tout simplement pas réductibles à des mots.

History in images. Pictures and public space in modern China

Dans ce volume, les auteurs examinent la question des «images de l’histoire » dans le contexte de l’histoire urbaine chinoise moderne. Ils le font en réponse à la fois à la disponibilité d’une quantité massive de données visuelles sur la période républicaine et à un manque évident d’efforts soutenus, de la part des historiens, par opposition aux approches culturelles et issues d’autres disciplines, pour s’atteler à l’exploitation de ces matériaux pour la connaissance historique.

L’étonnant héritage visuel que nous ont légué les photographes et les cinéastes (et plus largement les artistes visuels) dans la Chine moderne constitue une archive massive qui attend d’être incorporée dans les directions de recherche les plus actuelles de l’histoire chinoise. Le présent volume suggère des pistes possibles pour une révision des pratiques dans l’enquête historique et pour étudier comment la société moderne chinoise elle-même s’est exprimée à travers la culture visuelle, quelles ressources ont été mobilisées et déployées, et à quelles fins sociales, culturelles et politiques.