Journée d’études Pôle « Travail, espaces et mondialisation »

PÔLE INTERNATIONAL ET INTERDISCIPLINAIRE

« TRAVAIL, ESPACES ET MONDIALISATION »

CNRS / INSHS

Journée d’études

« Max Weber et l’éthique économique des religions »

MARDI 7 JUIN 2011 de 9H30 à 17H00

Institut des Sciences de l’Homme (ISH, Salle Marc Bloch -­ 4ème étage)

Depuis un peu plus d’une dizaine d’années, les traductions ou retraductions critiques de Weber se multiplient : Sociologie des religions (1996), Confucianisme et taoïsme (2000), L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme (2003), Hindouisme et bouddhisme (2003) permettent de mieux appréhender l’architecture globale, le sens général de l’oeuvre
wébérienne. Le vaste chantier de sociologie comparative des éthiques économiques des grandes religions mondiales apparaît ainsi dans sa cohérence.

Pourquoi ce chantier demeure encore aujourd’hui en friche ? Quelles hypothèses nous paraissent encore pertinentes ? Quels concepts nous semblent encore dignes de guider nos travaux empiriques ou notre réflexion théorique ? Comment la Chine a-t-elle accueilli l’oeuvre de Weber ? Et alors que s’affirme leur puissance dans le capitalisme mondialisé, comment les chercheurs chinois, si tel est le cas, retravaillent la Weber-These ?

Dessiner quelques réponses ou nouvelles questions à ces dernières exigent en premier lieu de donner à voir la cohérence de l’entreprise wébérienne de compréhension des rapports que les religions mondiales entretiennent avec l’économie. Avant de rendre compte des modes d’appropriation de la Weber-These dans le champ scientifique chinois, il conviendra
de cerner quelques-unes des très nombreuses notions que Weber met en place pour asseoir ses hypothèses.

POLE ISH 7 JUIN 2011

Séminaire du Pôle « Travail, espaces et mondialisation »

PÔLE INTERNATIONAL ET INTERDISCIPLINAIRE

« TRAVAIL, ESPACES ET MONDIALISATION »

CNRS / INSHS

1er Petit-­déjeuner « Histoires de terrain »

Regards croisés sur la définition du travail de terrain dans les sciences sociales

Séminaire doctoral du Pôle

VENDREDI 27 MAI 2011 de 8H30 à 10H30

Institut des Sciences de l’Homme (ISH, Salle Marc Bloch -­ 4ème étage)

Le séminaire doctoral du Pôle internation et interdisciplinaire «Travail, Espaces et Mondialisation», propose d’organiser plusieurs «petits-déjeuners» d’études autour d’une réflexion sur le travail de terrain en sciences humaines et sociales. Plusieurs thèmes y seront abordés dans une perspective pluridisciplinaire et internationale : la posture du chercheur sur ses terrains, les différentes formes de réflexivité et d’engagement, etc…

Notre démarche sera double : à la définition du travail de terrain et à la présentation des dispositifs méhodologiques pensés, construits et mis en oeuvre sur les terrains proches et/ou lointains viendra s’adjoindre une réflexion épistémologique axée sur la relation du chercheur avec l’Autre et sur le rapport entretenu avec ses terrains. Selon les disciplines sociales, l’expérience du terrain dans le cadre de recherches internationales, tout comme l’épreuve du proche et du lointain sont susceptibles de se poser de manière plurielle. Le chercheur peut ainsi se trouver confronté à la question de la contextualisation de l’objet de recherche sur des terrains toujours situés à la difficulté de mobiliser et de déplacer des concepts d’un contexte sociétal vers un autre pour rendre compte des fragments de réalité étudiés.

POLE ISH 27 MAI 2011