Interview de Christian Henriot dans le grand quotidien shanghaien Libération (解放日报)

Dans son édition du week-end du 28 Novembre 2014, le quotidien Libération (解放日报), le journal le plus diffusé de Shanghai (un million d’exemplaires quotidiens), publie une longue interview de Christian Henriot sur les figurines de bois mises en lumière par Ivan Macaux et Christian Henriot, qui seront bientôt présentées au Musée des Tissus et Musée des Arts décoratifs).

L’entretien qui a donné lieu à cette interview  par Mme  Gu Xuewen, éditeur de la section culture du Jiefang ribao,  est issu directement du workshop « Les navires de l’amitié: France-Chine» (中法 友谊 之 舟) co-organisé par l’IAO et l’Institut d’Histoire (SASS) le 25 Septembre 2014 dans le cadre des manifestations du 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine. Lors de cette journée, Christian Henriot a présenté une communication sur « Guerre, marine et figurines de bois: l’amiral Jules le Bigot à Shanghai ».  Plusieurs journaux et télévisions avaient couvert la manifestation (interview Shanghai Daily News).

Intitulée «Il y a 76 ans, le mystère des 109 figurines chinoises en attente d’une explication » (76 年前, 109 个 中国 木偶 的 待 解 之 谜), l’interview introduit à l’histoire de la redécouverte de cette collection unique de figurines en bois sculpté produites à  T’ou Sè Wè (土 山 湾 孤儿院), l’orphelinat jésuite de Shanghai, pendant la guerre sino-japonaise. La collection a été offerte à l’amiral Jules Le Bigot, en reconnaissance de son action déterminante pour la protection de la zone de Xujiahui (Zikawei) contre les attaques et empiètements de l’armée japonaise pendant et après la phase aiguë des combats en août-novembre 1937.

L’article porte pour la première fois à la connaissance du lectorat shanghaien l’existence de cette collection unique au monde, qui représente à la fois un exemple unique de la production artistique des ateliers d’art de l’orphelinat de T’ou Sè Wè, une illustration de la culture matérielle chinoise, et une représentation de la vie quotidienne à Shanghai, à la ville et dans les villages alentour. Les 109 figurines constituent une sorte de concentré de « comédie humaine » reconstituée avec finesse et sensibilité par les mains habiles des orphelins-sculpteurs de T’ou Sè Wè.

L’article annonce également que la collection de figurines sera présentée au public pour la première fois depuis sa redécouverte lors d’une exposition spéciale à Lyon (en fait au Musée des Tissus et Musée des Arts décoratifs), avec le soutien du Conseil régional de la Région Rhône-Alpes.

Attribution des bourses doctorales de la Fondation Chiang Ching-kuo

La Fondation Chiang Ching-kuo a distingué cette année trois doctorantes de l’IAO — Fleur Chabaille, Nolwenn Salmon, Sung Tzu-hsuan — en leur attribuant une bourse de doctorat (un an) pour terminer leur thèse. Un quatrième doctorant, Paul Gardères, est classé premier en liste d’attente. La sélection pour ces bourses est particulièrement sévère. L’IAO se réjouit de ce succès qui reflète la qualité des dossiers présentés et félicite les candidates sélectionnées.

Prix Humbolt attribué à Christian Henriot

(coopération entre l’IAO et l’Institut für Sinologie de l’Université de Heidelberg)

La Fondation Alexander von Humboldt a attribué à Christian Henriot l’un de ses prestigieux Prix de recherche (Forschungspreis). La fondation attribue ses prix sur la base des propositions formulées par les universités allemandes. L’Université de Heidelberg a proposé le dossier de Christian Henriot, à l’initiative du professeur Barbara Mittler, co-directrice du Cluster d’Excellence SHS de Heidelberg.

Cette distinction et le séjour prévu de Christian Henriot à Heidelberg en 2013-2014 viendront renforcer la collaboration ancienne entre l’IAO et l’Institut für Sinologie de l’Université de Heidelberg, en particulier dans le domaine des humanités numériques que promeuvent conjointement Christian Henriot et Barbara Mittler.

Chercheur invité : Jens Damm


Jens Damm, an Assistant Professor at the Graduate Institute of Taiwan Studies, Chang Jung Christian University Tainan, is visiting IAO from Nov. 19 to Dec. 8, 2012, to collaborate with our colleague Stéphane Corcuff on his project related to “historical compared geopolitics of the Taiwan strait”, called Formosa Geopolitica.
Jens will teach a 18-hour class on Multiculturalism in Asia at Sciences-Po Lyon at undergraduate level and will give us a lecture at IAO on Dec. 6. “Cross-Strait Conflict and Cooperation in the CyberSpace”. Jens is also a board member of the European Association of Taiwan Studies (EATS e.v.), founded in 2004, which will hold the 10th European Congress of Taiwan Studies, at ENS de Lyon, on May 2-4, 2013.

His research is mainly focused at present on discourses on gender and ethnicity-related issues in Taiwan and Greater China, including the People’s Republic of China, and on the impact of new communication technologies.

His most recent publications are European Perspectives on Taiwan (VS Springer 2012, co-edited with Paul Lim), Taiwanese Identity in the 21st Century (Routledge, co-edited with Gunter Schubert), “The Multiculturalization of Taiwan: From a Unified Han-Identity to the ’Four Great Ethnic Groups,’” Berliner Chinahefte/Chinese History and Society (38/2012), and « The Cross-Strait Perception of the Taiwanese in Cyberspace, » Journal of Cyber Culture and information Society (Zixun shehui yanjiu) (21/2012).
He will be based in room R55 with Stéphane and can be joined there daily. He speaks German, English and Chinese.

Email: jens.damm@fu-berlin.de

Website: http://eweb.cjcu.edu.tw/CJCU_WebAPP/WebForms/TeacherProfile/TP0022Q.aspx?teacher_id=VTE1Tms1MXZmejN4UjBLVGIxVnJGZz09

Le « Prix Spécial Université de Lyon » décerné à Stéphane Corcuff

Notre collègue Stéphane Corcuff a reçu mardi 19 juin 2012 le « Prix Spécial Université de Lyon »  distribué pour la première fois en 2012. Abondé par la Région Rhône-Alpes, et doté de trois mille euros, il récompense un enseignant-chercheur dont les travaux ont contribué à la réputation de l’Université.

Le président du jury, M. Robert Garrone, ancien professeur à l’Université Claude-Bernard Lyon 1, et le rapporteur du dossier, Mme Christelle Goutaudier, maître de conférences en chimie et responsable des programmes doctoraux au PRES, ont indiqué que le dossier s’était rapidement distingué parmi les douze dossiers étudiés par l’Association des Amis de l’Université de Lyon (AAUL). Ont particulièrement retenu leur attention ses conférences régulières dans des universités réputées aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, la publication de deux ouvrages en chinois et le fait de se présenter aussi souvent que possible à l’international sous le label « Université de Lyon, IEP/IAO ».

Par ailleurs, le Président de l’ENS, Jacques Samarut, présent à la remise du prix,  a exprimé à notre collègue son plaisir de voir, par son intermédiaire, l’IAO récompensé, précisant à cette occasion que l’IAO était pour l’ENS « une unité très importante, un laboratoire phare« . C’est une bonne nouvelle que la distinction, par ce choix, des sciences sociales et de l’étude des pays d’Asie de l’Est. Par ailleurs, l’Association des amis de l’université de Lyon distribue chaque année une trentaine de prix à des étudiants, jeunes équipes et post-doctorants. Le « Prix spécial Université de Lyon » est cependant le seul qui s’adresse aux enseignants-chercheurs, et qui soit distribué non pas au nom d’une école, mais de l’Université de Lyon dans son ensemble.

L’Institut d’Asie Orientale se réjouit de cette distinction et adresse naturellement ses plus vives félicitations (et ses encouragement à poursuivre dans cette voie)  à Stéphane Corcuff. Keep the good work Stéphane !
Selon les informations communiquées par notre collègue, quatre prix distribués par l’AAUL peuvent concerner nos étudiants à l’avenir : le Prix « Gouverneur militaire de Lyon » (qui distingue un mémoire de master 2 sur les questions de défense nationale, l’impact économique et l’effort de défense, les rapports entre armées et sociétés), le prix « MAIF / Développement durable » (qui distingue un master 2),  le « Prix de l’Association Athénée » (qui récompense un étudiants de l’université de Lyon ayant obtenu dans des conditions financières difficiles une licence l’année précédente et inscrit master 1 l’année de candidature), le prix « Post-doctorant étranger » (qui récompense un jeune docteur étranger en post-doctorat dans un laboratoire lyonnais dans les thèmes : santé globale, société, sciences de l’ingénieur et développement durable).

Farewell party: Julia Yongue

Prof. Julia Yongue has been visiting at the Institut d’Asie Orientale for four months as part of her sabbatical leave from Hosei University. Her work deals with issues in the history of health and medicine, with a focus on vaccine. Julia took advantage of her stay in France to conduct both documentary research and interviews with various actors in the field of vaccine.

On the eve of her departure from France — Julia will continue her sabbatical leave at Harvard University next year — Yveline Lecler organized an informal farewell party at her home in the Monts d’or countryside. A group of IAO  fellows got together to wish Julia « bonne route » and to give her a souvenir from IAO.


Appel à candidature – Direction de l’IAO

Appel à candidature

Direction de l’Institut d’Asie Orientale

L’Institut d’Asie Orientale (UMR 5062) ouvre un appel à candidature pour la fonction de directeur de l’Institut.

Hébergé à l’École normale supérieure de Lyon, L’IAO est une unité de recherche en sciences sociales et humaines portant sur l’Asie orientale. L’institut compte 22 membres statutaires (enseignants, chercheurs, ingénieurs de recherche et documentalistes) ainsi que 30 doctorants. Classé A+ par l’agence d’évaluation de la recherche (AERES) en 2010,  l’IAO vient de commencer cette année son  contrat quinquennal (janvier 2011).

Les activités de l’IAO, ses lignes directrices, ses chantiers en cours ainsi que le profil scientifique de ses membres sont présentés sur son site web (http://iao.ish-lyon.cnrs.fr). La vie scientifique de l’institut fait également l’objet d’une newsletter, Orientale, largement diffusée.

La fonction de directeur de  l’IAO est ouverte à la candidature de tout chercheur CNRS ou enseignant-chercheur titulaire d’une HDR, spécialiste d’une discipline des sciences humaines et sociales, ainsi que de l’une des aires culturelles majoritairement représentées à l’IAO (Chine, Japon, Viêt-Nam, Taiwan). La maîtrise d’une des langues de l’Asie orientale constitue en outre une condition sine qua non pour la recevabilité du dossier scientifique du candidat.

Les candidats sont invités à se manifester auprès de Romain Graziani (romain.graziani@ens-lyon.fr), président du comité de recrutement.

Les lettres de candidature seront reçues jusqu’au 31 août 2011. Les candidats seront invités à s’entretenir avec les membres de l’IAO autour du projet scientifique du laboratoire et à formuler des propositions pour les cinq années du contrat en cours. Cette rencontre se déroulera dans la semaine du 19 au 24 septembre 2011. L’assemblée générale de membres de l’IAO rendra un avis avant le 30 septembre 2011. La prise de fonction est attendue pour  janvier 2012.

Nouvelle doctorante – Zhao Weiqing

Dans le cadre du projet CIBLE retenu par la Région Rhône-Alpes (Resp. Christian Henriot), Mlle Zhao Weiqing a été retenue à l’issue d’un appel à candidature international pour l’allocation de recherche attribuée à ce projet. Mlle Zhao est diplômée de l’Université de Shanghai où elle a reçu son master consacré à la censure cinétographique dans la Concession internationale de Shanghai. Dans le cadre de sa thèse à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, Mlle Zhao abordera un sujet plus vaste, sous la direction de Christian Henriot (Université Lumière-Lyon 2) — « Pouvoir et censure: les espaces du cinéma à Shanghai (1927-1943) » — avec entre autres une approche fondée sur le SIG appliqué à l’histoire.

Nouveau doctorant – Liu Zhe

M. Liu Zhe, diplômé du département d’histoire d’East China Normal University commencera à la rentrée à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon ses recherches en vue de l’obtention du doctorat. Il sera affilié à l’Institut d’Asie Orientale où il travaillera sous la direction de Christian Henriot (Université Lumière-Lyon 2). M. Liu Zhe a réalisé son mémoire de maîtrise sur le monde de l’édition à Shanghai au début des années cinquante avec le professeur Jiang Jin (ECNU). Christian Henriot et Jiang Jin sont ravis d’avoir l’occasion, depuis leurs années à Stanford University, de co-diriger un doctorant sur l’histoire de Shanghai.

Postdoc et chercheur invité

L’Institut d’Asie Orientale recevra à la rentrée M. Mou Zhenyu (牟振宇), jeune docteur de l’Université Fudan à Shanghai. M. Mou bénéficie d’une allocation post-doctorale du service culturel de l’ambassade de France à Pékin, accordée au début de cette année. Entre-temps, M. Mou a soutenu sa thèse et a été aussitôt recruté à l’Institut d’histoire de l’Académie des sciences sociales de Shanghai. Le directeur de l’Institut d’histoire, le professeur Xiong Yuezhi, a gracieusement accepté que M. Mou poursuive son projet de venir à l’IAO pour une période de dix mois à compter du 1er octobre 2010. M. Mou est un spécialiste de géographie historique et de SIG. Il a consacré une thèse remarquable au développement urbain de la Concession française de Shanghai à partir de documents d’archives jusqu’alors inexploités par le recours systématique aux SIG. Il est l’auteur de plusieurs articles scientifiques dans des revues scientifiques chinoises.

People: ATER IAO

A cette rentrée, deux doctorantes de l’IAO, Clémence Andréys et Isabelle Tracol-Huynh, prendront respectivement des fonctions d’ATER à l’Université de Grenoble III et à l’Université Lyon 2. Clémence Andréys achève un travail sur « Qingdao dans l’imaginaire collectif allemand » sous la co-direction de Christian Henriot (Département d’histoire) et de Jacques Poumet (Département d’études germaniques) à l’Université Lumière Lyon 2. Isabelle Tracol-Huynh poursuit également sa thèse avec Christian Henriot sur « La prostitution en Indochine » dont elle a présenté différents  aspects au cours de l’été à l’occasion de conférences internationales. Félicitations à nos deux doctorantes !