Publications 2012 de l’IAO

invitation

Après une introduction de Jean-Pascal Bassino, Directeur de l’Institut, chaque auteur a introduit son ouvrage en en rappelant brièvement le contenu et le contexte de publication.

[slideshow]
Yveline Lecler a présenté l’ouvrage collectif qu’elle a co-dirigé avec Tetsuo Yoshimoto et Takahiro Fujimoto intitulé The dynamics of régional innovation : policy challenges in Europe and Japan. Singapore, World Scientific, 2012.

Jérôme Bourgon, en l’absence de Marie Kim, a décrit l’ouvrage sur l’histoire du droit coréen et la problématique croisée adoptée par Marie Kim. Il a insisté sur le développement actuel des études coréennes à l’IAO.

François Guillemot a rappelé le contenu de sa thèse remaniée sur le nationalisme vietnamien et annoncé un autre ouvrage sur le corps au Viêt Nam en cours de publication sous sa direction et celle d’Agathe Larcher-Goscha.

Christian Henriot a, quant à lui, fait la présentation de deux ouvrages, édités sous sa direction et celle de Yeh Wen-hsin, historienne de la Chine moderne à l’University of California, Berkeley : Visualising China. Moving and still images in historical narratives (ed., with Yeh Wen-hsin), Leiden, Brill Publishers, 2013, 514 p. et Images in History: Pictures and Public Space in Modern China (ed., with Yeh Wen-hsin), Berkeley, IEAS Research Monographs, 2012, 267 p. Ces deux ouvrages constituent des publications majeures dans le champ des visual studies, éditées dans deux collections de renom : les “Research Monographs” de l’Institute of East Asian Studies, Berkeley et “China Studies, Oxford University”.

Enfin, Alain-Marc Rieu a exposé la problématique de son ouvrage Chinese and French views on Knowledge and Society today. Philosophy, ethics, epistemology, Paris, Editions des archives contemporaines, February 2012. Ce livre est le résultat d’un colloque tenu à Lyon et mettant face à face dans une langue tierce commune, l’anglais, des philosophes chinois et français. La première partie de cet échange portait sur la notion de “modernité multiple”. Elle avait donné lieu à une première publication en chinois dont le titre anglais est Multiple modernity. Culture, theory, problems. Chinese and European thoughts on Modernity, Shanghai, ECNU Press, February 2011.

Les convives ont été invités à prendre un verre à l’issue de ces présentations et à poursuivre les discussions entamées avec les auteurs.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search