Le « Prix Spécial Université de Lyon » décerné à Stéphane Corcuff

Notre collègue Stéphane Corcuff a reçu mardi 19 juin 2012 le « Prix Spécial Université de Lyon »  distribué pour la première fois en 2012. Abondé par la Région Rhône-Alpes, et doté de trois mille euros, il récompense un enseignant-chercheur dont les travaux ont contribué à la réputation de l’Université.

Le président du jury, M. Robert Garrone, ancien professeur à l’Université Claude-Bernard Lyon 1, et le rapporteur du dossier, Mme Christelle Goutaudier, maître de conférences en chimie et responsable des programmes doctoraux au PRES, ont indiqué que le dossier s’était rapidement distingué parmi les douze dossiers étudiés par l’Association des Amis de l’Université de Lyon (AAUL). Ont particulièrement retenu leur attention ses conférences régulières dans des universités réputées aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, la publication de deux ouvrages en chinois et le fait de se présenter aussi souvent que possible à l’international sous le label « Université de Lyon, IEP/IAO ».

Par ailleurs, le Président de l’ENS, Jacques Samarut, présent à la remise du prix,  a exprimé à notre collègue son plaisir de voir, par son intermédiaire, l’IAO récompensé, précisant à cette occasion que l’IAO était pour l’ENS « une unité très importante, un laboratoire phare« . C’est une bonne nouvelle que la distinction, par ce choix, des sciences sociales et de l’étude des pays d’Asie de l’Est. Par ailleurs, l’Association des amis de l’université de Lyon distribue chaque année une trentaine de prix à des étudiants, jeunes équipes et post-doctorants. Le « Prix spécial Université de Lyon » est cependant le seul qui s’adresse aux enseignants-chercheurs, et qui soit distribué non pas au nom d’une école, mais de l’Université de Lyon dans son ensemble.

L’Institut d’Asie Orientale se réjouit de cette distinction et adresse naturellement ses plus vives félicitations (et ses encouragement à poursuivre dans cette voie)  à Stéphane Corcuff. Keep the good work Stéphane !
Selon les informations communiquées par notre collègue, quatre prix distribués par l’AAUL peuvent concerner nos étudiants à l’avenir : le Prix « Gouverneur militaire de Lyon » (qui distingue un mémoire de master 2 sur les questions de défense nationale, l’impact économique et l’effort de défense, les rapports entre armées et sociétés), le prix « MAIF / Développement durable » (qui distingue un master 2),  le « Prix de l’Association Athénée » (qui récompense un étudiants de l’université de Lyon ayant obtenu dans des conditions financières difficiles une licence l’année précédente et inscrit master 1 l’année de candidature), le prix « Post-doctorant étranger » (qui récompense un jeune docteur étranger en post-doctorat dans un laboratoire lyonnais dans les thèmes : santé globale, société, sciences de l’ingénieur et développement durable).

Vous aimerez aussi...