Le genre des « Biệt Động », commandos urbains de la guerre civile révolutionnaire (1945-1975)

Nouvelle publication de François Guillemot, historien, analyste de sources, ingénieur de recherche au CNRS en charge de la documentation sur le Viêt-Nam et la péninsule indochinoise.

© 1991, Club des Traditions militaires de Hồ Chí Minh-Ville.

© 1991, Club des Traditions militaires de Hồ Chí Minh-Ville.

François Guillemot, « Le genre des « Biệt Động », commandos urbains de la guerre civile révolutionnaire (1945-1975) », dans CLIO Femmes Genre Histoire, n° 53, 2021. p. 47-70

Dans l’historiographie vietnamienne des années 1990, apparaît le terme « nữ », désignant le genre féminin pour souligner l’engagement spécifique des femmes dans la guerre, à l’égale de celui des hommes, voire au-delà de celui des hommes dans une facture d’héroïsation. À partir de nouveaux corpus d’histoire orale des combattantes et combattants clandestins dits des « Commandos de Saigon », l’article interroge les tensions de l’écriture d’une histoire des femmes en temps de guerre. En effet, penser le genre de l’indépendance, attentif aux mécanismes des dominations masculines, aide à construire une histoire de la guerre plus proche des réalités sociales, moins hagiographique.

En savoir plus : https://journals.openedition.org/clio/19549


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search