24 Héroïnes électriques – Flashback déconfiné et remerciements

A l’occasion du démontage de notre exposition dédiée à 24 héroïnes électriques du XXe siècle, voici un rapide flashback visuel pour celles et ceux qui sont loin ou qui n’ont pas pu visiter l’installation.

24 Héroïnes électriques

Exposition 24 héroïnes électriques

Un grand merci à TousTes

Cette exposition collectivement imaginée n’aurait pu voir le jour sans le concours des personnes et collectifs suivants que nous tenons à remercier chaleureusement : tous les personnels de l’ENS de Lyon mobilisés dans cette opération, en particulier le service des affaires culturelles (David Gauthier et Alicia Treppoz-Vielle), ENS Média (Coralie Passaret et Joao Correia ainsi que Vincent Brault), le service communication (Aude Riom, Corinne Badiou, Marie-Christine Giordano, Samantha Berendson), le jury de sélection des projets Artemisia, l’équipe du théâtre Kantor pour la journée du 9 mars (Jean-Philippe Michaud et Antoine Vitte, régie théâtre), Hamza pour le transport, l’équipe du service sécurité et hygiène, Marie-Hélène et le personnel (féminin) de l’entretien intéressé par l’exposition… Pour leur soutien précieux, nous remercions la direction de l’Institut d’Asie Orientale (Béatrice Jaluzot et Arnaud Nanta), nos collègues Aurélie Charles-Lejeune, Estelle Senna, Miyuki Yamamoto et Zhang Yu, l’ANR PIND (“Punk is not dead, une histoire de la scène punk en France, 1976-2016”, coordonnée par Solveig Serre et Luc Robène).

Nous remercions toutes les actrices et acteurs, artistes et collectifs, de cet événement culturel multiforme en particulier Olivier Defaÿsse, qui malheureusement nous a quitté trop vite, Trio Cosmos (Laurine Arcel, Céline Koenig, Emilie Souillot et Blandine Juthier), la Compagnie Inanna (Pauline Monin, Alice Botelho et Sylvain Nallet), Alyosha (MonDragon) et PariA (Archives de la Zone Mondiale), le séminaire Félicité (Samantha Saïdi), Marie Fabre, Michelle Zancarini-Fournel, Nur Noukhkhaly, Emma Nübel, Gnousse Francfort, Elise Zhong, les 16 actrices/activistes de Violentes, Manon Labry, le séminaire “Femmes et guerres” (Hélène Martinelli & Marie Fabre), les JACES, la librairie Terre des Livres pour le ravitaillement intellectuel, Nga (Restaurant 1, 2, 3 Viêt Nam!) pour le ravitaillement culinaire, Laurent Zine pour Zèbre, Emma Nübel pour Hétéroclite, Julie-Jade, Pierre-Alexandre, Amandine pour son dessin et les héroïnes anonymes non citées. Mon salut artistique à Tiphaine Calmettes. Merci à TousTes.

FX

Crédit Photo : FanXoa / ENS de Lyon


Vous aimerez aussi...