INTERVIEW. Une histoire accélérée de la résistance vietnamienne à l’Empire français

Le général Võ Nguyên Giáp avec Hô Chi Minh, après la guerre d’Indochine et la signature de l’indépendance, circa 1960 – source : WikiCommons

Des conquêtes militaires françaises de la fin du XIXe siècle jusqu’à Diên Biên Phu en 1954, la résistance vietnamienne n’a cessé de lutter contre l’occupant. L’historien François Guillemot revient avec nous sur ce long combat pour l’indépendance.

Historien, ingénieur de recherche au CNRS en charge de la documentation sur l’Asie du Sud-Est à l’Institut d’Asie Orientale (ENS de Lyon), François Guillemot est un spécialiste de l’histoire du Vietnam contemporain. Son travail, à la croisée de la documentation et de la recherche, permet de mieux comprendre la genèse, la structuration et l’évolution des mouvements de résistance face à la colonisation française, pour aboutir à l’indépendance fracturée du pays en 1954, au sortir de la guerre d’Indochine.

François Guillemot est l’auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels Dai Viêt, indépendance et révolution au Viêt-Nam et Des Vietnamiennes dans la guerre civile aux éditions Les Indes savantes. Son ouvrage le plus récent Viêt-Nam, fractures d’une nation, paru en 2018 aux éditions La Découverte, revient sur le processus d’indépendance vietnamien.

Propos recueillis par Arnaud Pagès

Lien vers RetroNews


Vous aimerez aussi...