Interview de Marie Laureillard – « Un regard poétique à la portée de tous »

Caricaturiste, auteur de bandes dessinées, peintre, illustrateur, Feng Zikai (1898-1975) est considéré comme l’inventeur d’un genre artistique nouveau, le manhua, néologisme chinois emprunté au japonais (manga) dans les années 1920. Il demeure profondément attaché à l’héritage de l’encre et du pinceau du lettré. Grand amateur de poésie, il élabore une caricature au style sobre et naïf, empreinte de lyrisme et d’humour, inspirée de modèles occidentaux et japonais et à laquelle il confère une identité chinoise.

Marie Laureillard, maître de conférences en études chinoises à l’université Lumière Lyon 2, est membre de l’Institut d’Asie Orientale et copilote de l’équipe de recherches Langarts. Spécialiste de l’art chinois au 20e siècle, elle vient de sortir son ouvrage Feng Zikai, un caricaturiste lyrique: dialogue du mot et du trait, publié par l’Editions L’Harmattan en 2018. Ce livre permet de percevoir non seulement l’œuvre de ce maître, mais aussi de nombreux aspects des racines du 9e art en Asie.

A cette occasion, elle a accordé une interview à ActuaBD.
Voir l’interview sur ActuaBD


Vous aimerez aussi...