L’eau en partage : enjeu de développement dans la région du Mékong

LogoCNRSInterview de Laurent Gédéon et François Guillemot, membres de l’Institut d’Asie Orientale, le jeudi 9 octobre 2014, en direct de Lyon, et en prévision du colloque « L’eau en partage : enjeu de développement dans la région du Mékong » auquel ils interviennent fin novembre. Un colloque exceptionnellement prévu non pas au Québec mais à Hô-Chi-Minh-Ville (Vietnam) dans le cadre des Entretiens Jacques Cartier.

Ce colloque analyse les conditions de succès d’un programme de gestion intégrée de l’eau dans un environnement changeant impliquant la mise en œuvre de solutions adaptatives, un suivi de leur efficience et une interaction constante entre les gestionnaires et les chercheurs dans l’identification de solutions toujours mieux adaptées à la situation. Laurent Gédéon et François Guillemot présentent lors de ce colloque une base de données sur le développement historique de Saïgon.

A écouter en podcast sur le Wiki Radio du CNRS.

Source : Wiki Radio CNRS

Programme du colloque à Ho Chi Minh-Ville : L’eau en partage : enjeu de développement dans la région du Mékong (PDF)

Thématique

Le colloque a pour fin de dresser l’état des recherches en cours au Centre asiatique de recherche sur l’eau CARE et de partager connaissances et expériences en gestion intégrée de l’eau d’un bassin versant. Quatre axes de recherche ont été priorisés par les chercheurs du CARE car ils soulèvent des questions majeures pour la faisabilité d’un programme de gestion durable de l’eau dans la Delta du Mékong. Ces quatre axes sont le transfert sédiment et des contaminants, la qualité d’eau et la santé, le risque hydrologique et la vulnérabilité et l’hydrologie urbaine. Les thèmes couverts en gestion intégrée de l’eau couvriront l’identification des enjeux socio-économiques et technologiques, la détermination des contraintes, les liens entre la gestion de l’eau et l’aménagement du territoire. En conclusion le colloque développera les conditions de succès d’un programme de gestion intégrée de l’eau dans un environnement changeant impliquant la mise en œuvre de solutions adaptatives, un suivi de leur efficience et une interaction constante entre les gestionnaires et les chercheurs dans l’identification de solutions toujours mieux adaptées à la situation.

Source : Entretiens Jacques Cartier


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *